Soutenance de thèse Rémi Cayatte

Rémi Cayatte a le plaisir de vous inviter à la soutenance publique de sa thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication intitulée :

Les jeux vidéo américains de l’après 11 septembre 2001 : la guerre faite jeu, nouveau terrain de propagande idéologique ?

Sous la direction de Sébastien Genvo (CREM, Metz) et André Kaenel (IDEA, Nancy)

Le Jeudi 20 octobre 2016
à 14h00, à l’Université de Lorraine (Metz)

Salle du Conseil de l’UFR Sciences Humaines et Sociales (D206, 2ème étage)

Jury

Marie-France Chambat-Houillon, Maître de conférences HDR à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, rapporteur
Björn-Olav Dozo, Professeur à l’Université de Liège, examinateur
Béatrice Fleury, Professeur à l’Université de Lorraine, examinateur
Sébastien Genvo, Professeur à l’Université de Lorraine, directeur de thèse
Madjid Ihadjadene, Professeur à l’Université Paris 8, rapporteur
André Kaenel, Professeur à l’Université de Lorraine, directeur de thèse

Résumé

Les jeux vidéo qui abordent de manière explicite ou détournée des événements réels transmettent une certaine vision de tels événements à leurs utilisateurs. Que ce soit à travers les éléments de récit sur lesquels ils reposent, les images portées à l’écran ou leurs spécificités ludiques, certains jeux vidéo s’inspirent ainsi du réel autant qu’ils (re)construisent ce dernier par l’intermédiaire des expériences de jeu qu’ils proposent.

Afin de mieux cerner les rouages et les mécanismes de ces jeux, nous avons pu proposer dans ce travail une méthode d’analyse qui prend en compte l’ensemble des éléments (narratifs, visuels et ludiques) qui les constituent. Nous avons pu ensuite appliquer cette méthode aux trois jeux Call of Duty: Modern Warfare (2007-2011). Une fois l’étude de ces éléments formels réalisée, nous avons replacé ces jeux dans leurs contextes de production et de réception.

Nous avons ainsi pu mettre en lumière le fait que, à l’exaltation de sentiments militaristes, guerriers, nationalistes et patriotiques, s’ajoute dans ces trois jeux une volonté assez nette de véhiculer une vision positive de l’engagement militaire américain à l’étranger et de l’adoption d’une doctrine de guerre préventive par les États-Unis au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

Au-delà du travail réalisé sur les trois jeux Call of Duty: Modern Warfare, la méthode utilisée pour le mener à bien participe à proposer une approche qui prend en compte les multiples facettes de l’objet jeu vidéo pour en appréhender au mieux les possibilités de persuasion.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.